Anatomie et Cytologie Pathologiques

Nombre de postes ECN 2019

Nombre semestres pour compléter la formation

Référents
  • Interne : SAHIN Yusuf, yusufsahinparis@gmail.com
  • Chef de Service du CHU: Dr FROUIN
  • Coordonateur local: Pr GOUJON
  • Coordonateur régional: Pr GUYETANT (Tours)
Master & Post internat
Master: Pas nécessaire, souhaitable pour le clinicat. 
Post-internat: au CHU (2 postes de CCA, un poste d’assistant), à Niort (un à 2 postes d’assistant) et à La Rochelle (un poste d’assistant)

La spécialité

Difficultés/Mises au point: comme dans beaucoup de villes en France, la formation en ACP nécessite un travail personnel assez conséquent si on veut bien se former, ce qui au passage sera vrai toute notre vie. Par ailleurs, l’ACP n’est à l’heure actuelle PAS une spécialité planquée, les séniors travaillent en moyenne de 9 à 19h. 
Avantages: spécialité transversale, intellectuellement stimulante et en mouvement. Ambiance en laboratoire plus décontractée que dans les autres services. 

Maquette : 10 semestres

  • 8 semestres en ACP 
  • 2 semestres libres

Formation théorique

  • Cours nationaux en ligne de la plateforme SIDES
  • Sur Poitiers: Rencontres diverses (présentations sur un thème avec intervenants de différentes régions, une par trimestre environ)
  • Cours de DES dans l’inter-région du grand ouest (3-4 session de 2 jours dans l’année, on survole tout le programme en 4 ans)
  • Journées régionales du Sud-Ouest (deux jours par an)
  • Carrefour patho (une semaine à Paris en novembre, close par une journée de DES nationale où on est convié, pour le reste de la semaine à la demande)
Ces cours sont en général accordés à l’ensemble des internes, on est parfois invité à y présenter un topo.

Formation pratique

CHU (5 semestres minimum): 
  • Autonomisation et responsabilisation rapide. 
  • Activité de macroscopie assez importante, de 4-5 demi-journée (le matin) par semaine.
  • Centre expert en dermatopathologie et en néphropathologie
  • Activité sectorisée (un à deux séniors par secteur): neuropathologie, pathologie thoracique (pulmonaire en particulier), uropathologie, hématopathologie (double lecture interne pour les « cas faciles »), pathologie gynécologique haute et basse.
  • Activité dispatchée: Pathologies digestives et endocriniennes
  • Une grosse partie du « tout-venant » exteriorisée, donc peu d’appendice, de vésicule biliaire, de biopsies digestives

Périphéries

  • La Rochelle, grosse activité, séniors compétents. 
  • Niort, activité très variée, permettant de consolider les connaissances par la diversité des cas.