CHU de Poitiers

Le CHU de Poitiers présente plusieurs avantages :

  • Tous les services y sont représentés. L’offre de soins est complète.
  • C’est un CHU à échelle humaine, où l’on peut très vite s’y retrouver et connaître les autres internes et les chefs.
  • L’Internat est l’un des plus sympas de France !

L’ENVIRONNEMENT

La région Nouvelle-Aquitaine compte 5,8 millions d’habitants. Au sein de cette région, le Poitou-Charentes compte 1,8 millions habitants, ce qui représente 3% de la population française. Par rapport au recensement de 1999, le Poitou-Charentes et la France métropolitaine ont vu leur population augmenter de 5%. Cette croissance s’explique par un excédent migratoire permettant aux naissances et aux décès de s’équilibrer.

En Poitou-Charentes, la proportion des moins de 20 ans est inférieure à celle de la France métropolitaine. Il en est de même pour  les 20-64 ans. En revanche, la part des 65 ans et plus est plus élevée dans la région pour les deux sexes.

En 2013, l’espérance de vie à la naissance en Nouvelle-Aquitaine atteint 85,1 ans chez les femmes et 78,8 ans chez les hommes.

Le centre hospitalier universitaire de Poitiers est l’établissement de soins de référence à vocation régionale.

LES SOINS

Le centre hospitalier universitaire de Poitiers compte plus de 1 900 lits et places, répartis sur trois sites : l’hôpital de la Milétrie, le site de Lusignan et celui de Montmorillon.

LE CHU DE POITIERS, MISSION D’APPEL RÉGIONAL ET DE RECOURS

Le centre hospitalier universitaire de Poitiers exerce une mission d’appel régional et de recours pour les 450 000 habitants de la Vienne et les 1 800 000 habitants du Poitou-Charentes. Ce recours s’applique notamment en cardiologie, en cancérologie, en gériatrie, en neurochirurgie, en pédiatrie, en biologie et en imagerie.

Le projet d’établissement 2013-2017 affiche résolument l’engagement du CHU en faveur de l’excellence, à travers l’identification de pôles cliniques considérés comme porteurs d’un potentiel de développement, en termes de capacité de réponse à des enjeux de santé publique, d’offre de soins et de thérapeutique, d’innovation, de recherche fondamentale et clinique.

Le CHU de Poitiers développe plusieurs innovations diagnostiques et thérapeutiques :

  • la cardiologie interventionnelle et chirurgicale ;
  • la curiethérapie dans les cancers de la prostate ;
  • le traitement par endoprothèse des anévrismes aortiques ;
  • la neurostimulation cérébrale profonde dans la maladie de Parkinson ;
  • la neuronavigation en neurochirurgie, en orthopédie-traumatologie et en ORL ;
  • la radiothérapie conformationnelle et stéréotaxique.

 

En 2010, le CHU de Poitiers a inauguré le premier « bloc opératoire intégré » de dernière génération. Un bloc opératoire intégré vise à répondre aux nouveaux enjeux de santé et de pratique médicale. Il permet la mise en œuvre des nouvelles modalités de prise en charge des patients et procure aux équipes chirurgicales une efficience technique et une sécurité des soins idéales.

En 2010, le CHU de Poitiers a par ailleurs doublé la capacité d’accueil de l’unité de chirurgie ambulatoire, en passant de 15 à 30 places.

Par ailleurs, fin 2011, une nouvelle IRM 3 Tesla a été mise en service. Dédiée jusqu’alors à la recherche, elle s’adresse aujourd’hui à l’application clinique. L’imagerie 3 Tesla permet d’améliorer de façon très sensible les images et de disposer de séquences plus performantes. Ces performances sont particulièrement utiles dans certains cadres :

  • le diagnostic des maladies neurodégénératives (Alzheimer, sclérose en plaques…) ;
  • le diagnostic précoce des accidents vasculaires ischémiques, la perfusion, la diffusion ;
  • l’imagerie fonctionnelle d’activation cérébrale ;
  • la prise en charge des tumeurs cérébrales ;
  • la spectroscopie ;
  • la tractographie.

Parallèlement à ces examens, le CHU de Poitiers a pour objectif de réaliser des travaux de recherche clinique et fondamentale.

 

LES ÉQUIPEMENTS

Ce centre de simulation est équipé de :

  • trois salles numérisées,
  • une salle de travaux pratiques,
  • une salle de cours et de débriefing,
  • une section de développement et d’innovations dédiée à la recherche.


L’ÉQUIPE

L’équipe du SiMI est constituée de huit personnes, médecins et paramédicaux, de spécialités différentes :

  • urgences pédiatriques,
  • réanimation pédiatrique,
  • urgences adultes-Smur,
  • réanimation adulte chirurgicale,
  • chirurgie traumatologique,
  • chirurgie viscérale,
  • chirurgie obstétrique.

Les enseignants du SiMI ont tous une double formation, celle aux techniques pour lesquelles ils sont instructeurs, de niveau international (PALS, EPLS, ATLS, chirurgie..), et une formation en pédagogie par simulation nationale et internationale (McGill, Yale, Harvard, Liverpool, Madrid, Paris).

PRÉSENTATION DU SIMI – LABORATOIRE DE SIMULATION

LE SIMI….. C’EST QUOI ?

Le SiMI est le laboratoire de simulation médicale de Poitiers.

Il a ouvert ses portes en novembre 2010, au sein du complexe hospitalo-universitaire, sur le site de la Milétrie à Poitiers (France).

La vocation du SiMI est de proposer aux médecins et aux soignants des formations les plus réalistes possibles, soit en groupe d’apprenants individuels (pour les gestes techniques), soit en équipe (pour les algorithmes de prise en charge d’urgence), évaluées au moyen d’échelle d’évaluation validées et de suivre la progression de l’apprentissage.

L’activité s’inscrit dans le cadre de la formation initiale et continue : elle s’adresse à tous les acteurs soignants au début, et tout au long de leur pratique professionnelle.

LE SIMI….. POURQUOI ?

L’enseignement par simulation est une technique pédagogique employée par les membres fondateurs du SiMI depuis plus de vingt ans.

Forts de cette expérience, couplée à une pratique clinique quotidienne de la médecine d’urgence et de la chirurgie, l’équipe pédagogique et technique du SiMI assure des enseignements pratiques de qualité avec évaluations personnalisées.

Les séances en équipe sont réalisées dans les décors réalistes de la SAUV, ou de l’extra hospitalier (SMUR). Les Mastery Trainings font appels à tous les modèles du cycle d’apprentissage par simulation (films techniques, task-trainers, simulateurs de basse et de haute-fidélité, modèles animaux et modèles anatomiques humains).