Poitiers et sa région

Introduction

Tu viens de passer l’ECN, les résultats sont tombés, et c’est maintenant le temps des savants calculs.

Faire quoi ? Et où ?

Céline, ta nouvelle maîtresse sur laquelle tu passes des heures, semble aussi indécise que toi pour t’aider à faire le bon choix! Au milieu du tableau de répartition imbitable se dessine une ville : POITIERS! A part si tu as fait ton externat chez nous, tu ne sais pas vraiment où cela se trouve. La seule chose que tu connais peut être c’est le Futuroscope.

Et bien voilà! Tu es enfin arrivé au bon endroit pour avoir des réponses à tes questions. Et après avoir parcouru ce site internet, se dessinera l’évidence : c’est POITIERS qu’il te faut!

Bonne navigation et à bientôt!

Poitiers

Avec un peu moins de 90 000 habitants, Poitiers est la commune la plus peuplée de la région Poitou-Charentes, devançant La Rochelle, Niort ou Angoulême. Poitiers et son agglomération compte un peu moins de 140 000 habitants. Elle est caractérisée par la jeunesse de sa population et par la densité du nombre d’étudiants et est donc dotée de tous les équipements et services inhérents à sa fonction de métropole régionale : importantes infrastructures de transport, CHU, université pluridisciplinaire et autres établissements d’enseignement supérieur, grandes administrations, services aux entreprises, pôles de recherche scientifique, équipements culturels et sportifs de qualité, animations, festivals etc. La ville de Poitiers offre tous les services d’une capitale de région en conservant une excellente qualité de vie. Selon l’enquête de L’Express du mois de juin 2010, (le match des 50 villes les plus dynamiques), Poitiers arrive en tête des villes moyennes (de 150 000 à 300 000 habitants).

Ville d’art et d’histoire, celle qu’on surnomme encore « La ville aux cent clochers » ou « La ville aux cent églises » est riche d’un important ensemble monumental comprenant notamment le baptistère Saint-Jean (IVe siècle), l’hypogée des Dunes (VIIe siècle), l’église Notre-Dame la Grande (XIIe siècle), l’église Saint-Porchaire (XIIe siècle) ou encore la cathédrale Saint-Pierre (fin du XIIe siècle — début du XIIIe siècle). Son centre historique concentre de nombreuses maisons à colombages, quelques hôtels particuliers — hôtel Fumé, hôtel Jean Beaucé — ainsi que l’ancien palais des comtes de Poitou, ducs d’Aquitaine (XIIe siècle), aujourd’hui reconverti en palais de justice. Sans oublier bien évidement le Futuroscope !

Et sa Région !

Tu as choisi la région Poitou-Charentes pour faire ton Internat, bon choix !
Tu vas vite te rendre compte qu’il y a plein de choses à y faire.

Tout d’abord, tu es proche de tout (ou presque…car la Côte d’Azur et les Alpes sont quand même loin). De Poitiers, en TGV, tu es à 40 min de Tours, 1h30 de Paris, à 1h de Bordeaux et de La Rochelle.

En voiture, 3h de Paris, 1h de Tours et 2h de Bordeaux et Nantes. Les Pyrénées ne sont pas si loin : 6h de route.

Grande par la taille, la région ne compte que 1,7 million d’habitants… C’est une région avant tout rurale, pour profiter du bon air de la campagne (les forêts, prairies et marais sont très agréables) … et du large !

« – Un Week-end à l’île de Ré, ça te tente ? »

« – Tu fais quoi sur ton repos de garde ?

– Moi, je vais à l’île d’Oléron pour manger quelques huîtres et surfer… ».

La façade ouest de la région donnant sur l’océan Atlantique, le climat est de type océanique : les hivers sont doux, les étés chauds mais sans excès. La région bénéficie d’un ensoleillement important (plus de 2000 heures par an sur le littoral, La Rochelle est la 16e ville la plus ensoleillée de France !), le printemps et l’été sont des saisons très agréables, on peut facilement profiter des plages, des concerts et festivals (Les Francofolies !)…

Les Picto-Charentais sont des gens assez accueillants (oui, je sais, c’est subjectif !), les patients sont plutôt sympas dans l’ensemble, et certains parlent un peu Poitevin… En revanche, tous les habitants, et les nouveaux internes s’y mettent aussi, utilisant des expressions jusque là inconnues : « la débauche » [la fin de la journée de travail], « c’tantôt » [cet après-midi], etc…

Vous pourrez savourer à volonté les huîtres de Marennes d’Oléron, les moules de Bouchot et les poissons frais, arrosés d’un petit vin de pays Charentais, et finir votre repas avec un melon Charentais et un tourteau fromager puis un bon vieux Cognac… (j’ai oublié l’apéro : le pineau des Charentes !).

Évidemment, avec tous ces atouts (qui ne plaisent pas qu’aux internes !), le tourisme est très présent l’été. Le domaine insulaire charentais (îles de Ré, d’Oléron et d’Aix) est particulièrement attractif ainsi que les stations balnéaires agréablement aménagées de Royan, Fouras et Châtelaillon-Plage pour ne citer que les plus cotées du littoral charentais.

Sur cette côte particulièrement animée en été, La Rochelle fait figure de phare pour toute la région, étant l’une des villes de France les plus visitées aussi bien sur le plan touristique que culturel. Il y règne une atmosphère agréable, à la fois maritime et écolo, et on y trouve plein de restos sympas et des boutiques indépendantes originales.

Saintes est une petite ville tranquille et très mignonne, berçée par la Charente et tout proche de l’île d’Oléron et de Royan, et à 1 h de Bordeaux.

 

Même si la Charente-Maritime est la 2e destination touristique de France, le reste de la région n’est pas sans intérêt : le marais Poitevin, le Futuroscope, la vallée de la Charente et Angoulême, les nombreuses églises romanes, les chateaux et les grottes de l’Angoumois valent le détour. Dans la Vienne, Poitiers regorge de bons petits restos originaux, de toutes les boutiques nécessaires, de quelques bars sympas, et de grands centres commerciaux. Les villes de Chauvigny et Montmorillon sont des idées de promenades sympas.

On dénombre chaque année plusieurs manifestations culturelles et commerciales d’envergure : à La Rochelle : les Francofolies, ainsi que le Grand Pavois, seul salon nautique français à se tenir sur l’eau ; à Angoulême : le Festival international de la bande dessinée mais aussi le festival culinaire des Gastronomades, à Cognac Blues Passion et le Festival du film policier.

Voilà, alors si tu n’es pas encore convaincu, et que tu veux plus d’infos :http://fr.wikipedia.org/wiki/Poitou-Charentes